Myrobolan ?
Le terme Myrobolan désigne tant des fruits desséchés en Inde employés autrefois pour des préparations officinales, qu’une variété de prunier. Il s’agit d’une plante riche en tanins utilisée dans le travail du cuir et dans la teinture. Le langage populaire en a fait un adjectif signifiant merveilleux, émerveillant.


Myrobolan propose des fils à tricoter teints de façon naturelle et de manière artisanale. La marque s’adresse à des personnes désireuses de travailler et d’avoir dans leurs mains des matières aux couleurs réalisées uniquement grâce à des plantes tinctoriales. Myrobolan répond à une volonté de s’inscrire dans une démarche responsable et éthique, favorisant le naturel au chimique, le local à la mondialisation, l’artisanal à l’industriel.

* Myrobolan propose un fil entièrement naturel : laine, mérinos, mohair, lin, etc.
* Myrobolan se fournit pour sa matière première dans une filature française, la filature de Rougnat en Creuse ainsi qu’auprès de petits producteurs locaux (élevage de chèvres angora de Claudine Frique à Malonne en Belgique et bientôt un fil de laine romane et wensleydale en provenance du Berry en France et du Luxembourg.
* Seuls des procédés de teinture naturelle sont employés.
* Les plantes utilisées pour la teinture proviennent notamment d’un jardin auvergnat et d’un jardin bruxellois mais aussi d'Amiens pour l'indigo, des Canaries pour la cochenille, ...
* Les teintures sont toutes réalisées à la main, en cuve dans un petit atelier bruxellois.

Charlotte Marembert
Née dans un univers où le textile et ses transformations étaient pratiqués et où le jardin et la botanique tenaient une place centrale, Charlotte Marembert s’est très tôt passionnée pour la maille et les teintures naturelles. Aujourd’hui designer textile, elle aspire à un futur avec moins de chimie dans notre quotidien.


© Gaël Maleux